Prepas.org

Le site de l'UPS pour les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

Thème 2007-2008

Variabilité - Limite - Stabilité



Le texte d’accompagnement est le suivant : Thème en mathématiques et physique, physique et chimie, physique et sciences de l'ingénieur, physique et technologie, technologie et sciences industrielles, technologie, physique et chimie, biologie, chimie, physique et sciences de la Terre et technologie

NOR : MENS0751834A

RLR : 471-0

ARRÊTÉ DU 16-4-2007 JO DU 5-5-2007

MEN

DGES B2-3
Vu arrêtés du 3-7-1995 ; A. du 11-3-1998 mod. ; A. du 3-5-2005 ; avis du ministre de la défense du 23-2-2007 ; avis du ministre de l’agriculture et de la pêche du 15-1-2007 ; avis du CSE du 5-2-2007 ; avis du CNESER du 19-2-2007

Article 1 - Le thème des travaux d’initiative personnelle encadrés dans les classes préparatoires de seconde année, affectées ou non d’une étoile, des filières mathématique et physique (MP), physique et chimie (PC), physique et sciences de l’ingénieur (PSI), physique et technologie (PT), technologie et sciences industrielles (TSI), technologie, physique et chimie (TPC) et biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST), technologie-biologie (TB) est fixé pour l’année scolaire 2007-2008 conformément à l’annexe du présent arrêté.
Article 2 - Le directeur général de l’enseignement supérieur est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 16 avril 2007

Pour le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

et par délégation,

L’adjoint au directeur général de l’enseignement supérieur
Jean-Pierre KOROLITSKI



Annexe
I - Rappel d’un des objectifs de formation des TIPE : initiation à la démarche de recherche scientifique

Lors des travaux d’initiative personnelle encadrés, l’étudiant a un travail personnel à effectuer, qui le met en situation de responsabilité. Cette activité est en particulier une initiation, un entraînement, à la démarche de recherche scientifique dont chacun sait que les processus afférents sont nombreux et variés.

L’activité de TIPE doit amener l’étudiant à se poser des questions avant de tenter d’y répondre. En effet, le questionnement préalable à l’élaboration ou à la recherche des solutions est une attitude courante que pratiquent les scientifiques, chercheurs, ingénieurs.

La recherche scientifique conduit à l’élaboration d’objets de pensée et d’objets réels qui participent au processus permanent de construction de la science à l’œuvre et portent le nom d’inventions, de découvertes et d’innovations scientifiques et technologiques. La mise en convergence de travaux de recherche émanant de plusieurs champs disciplinaires assure le progrès des connaissances et permet des avancées dans l’intelligibilité du monde réel.
II - Intitulé du thème TIPE pour l’année scolaire 2007-2008

Pour l’année 2007-2008, le thème TIPE commun aux filières BCPST, MP, PC, PSI, PT, TB, TPC, TSI est intitulé : “variabilité - limite - stabilité”.
III - Commentaires

La production personnelle de l’étudiant en TIPE doit être centrée sur une véritable démarche scientifique réalisée de façon concrète. L’analyse du réel, de faits, d’objets... doit permettre de dégager une problématique en relation explicite avec le thème proposé. La recherche d’explication comprend une investigation mettant en œuvre des outils et méthodes auxquels on recourt classiquement dans tout travail de recherche scientifique (observations, réalisation pratique d’expériences, modélisations, formulation d’hypothèses, validation ou invalidation de modèles, etc.). Cela doit amener l’étudiant à découvrir par lui-même, sans ambition excessive, mais en sollicitant ses capacités d’invention et d’initiative.
IV - Contenus et modalités

Le travail fourni, dans le cadre des TIPE, doit comporter une production personnelle de l’étudiant (observation et description d’objets naturels ou artificiels, collecte, tri et traitement de données, mise en évidence de phénomènes, expérimentation, exploitation de l’outil informatique, modélisation, investigation de nouveaux champs d’application...) réalisée dans le cadre du sujet choisi adhérant au thème. Cette production ne peut en aucun cas se limiter à une simple synthèse d’informations collectées, mais devra comporter une “valeur ajoutée” apportée par l’étudiant.
Les étudiants effectuent ces travaux de façon individuelle ou bien en équipe (petit groupe d’au maximum cinq étudiants), ce qui sera le cas le plus fréquent en recherche. Dans le cas d’un travail organisé collectivement, le candidat devra être capable à la fois de présenter la philosophie générale du projet et de faire ressortir nettement son apport personnel à cette œuvre commune.