Prepas.org

Le site de l'UPS pour les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

Thomas Pesquet dans l'espace

Thomas Pesquet dans l'espace : 6 mois à bord de la Station Spatiale Internationale pour la Mission Proxima.

"Si nous partons dans l'espace, ce n'est pas pour nous mêmes, mais parce que nous croyons que c'est utile pour tout le monde sur Terre. C'est une aventure collective, née des rêves et du travail d'une multitude de personnes. C'est pourquoi je tiens à la faire partager au plus grand nombre."

"Participer à l'exploration spatiale est pour moi un engagement envers l'avenir. Nous devons bien sûr penser au présent et mieux nous occuper de la Terre et de ses habitants, mais il ne faut pas pour autant négliger le futur."


Thomas Pesquet est un astronaute français de l'Agence spatiale européenne (ESA) et c'est le dixième français à partir dans l'espace. Après un cursus en classe préparatoire au lycée Corneille, à Rouen puis une formation d'ingénieur aéronautique à l'ISAE (Supaéro) à Toulouse, il a occupé différents postes d'ingénieur dans l'industrie aérospatiale et au CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) avant de débuter en 2004 une formation de pilote de ligne. Il a été recruté en mai 2009 par l'agence spatiale européenne, et a décollé après 6 ans d’entraînement et de préparation le 17 novembre 2016 à bord d'une navette Soyouz pour la Station Spatiale Internationale où il restera de novembre 2016 à mai 2017.
Au cours de cette période, Thomas Pesquet contribuera à plus d'une centaine d'expériences coordonnées par les différentes agences spatiales, expériences qui viseront à faire avancer la connaissance du corps humain, la physique et la biologie, et à démontrer de nouvelles technologies à bord de la Station spatiale internationale.

Vous trouverez de précieuses informations complémentaires sur les sites suivants :
CNES : https://proxima.cnes.fr/fr/la-mission-proxima
ESA : http://thomaspesquet.esa.int/
MENESR : mission-proxima-en-novembre-2016-pour-thomas-pesquet


vous pouvez également le suivre sur Facebook :
https://www.facebook.com/ESAThomasPesquet/

Un article du Figaro