Prepas.org

Le site de l'UPS pour les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

ISAE-Supaero Probabilités et prévisions : Mesurer, Apprendre, Agir dans un monde incertain « MAAMI » du Mercredi 09 mai 2012 au Vendredi 11 mai 2012


Bilan du stage ici L'ISAE (Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace) formé à Toulouse par le regroupement dans un même établissement des formations d'ingénieurs SUPAERO (Concours Commun Mines-Ponts) et ENSICA (Concours Commun Polytechnique) associé à l'ENSMA dans le groupe ISAE organise en partenariat avec les associations de spécialistes UPS et UPSTI les 9, 10 et 11 mai un stage destiné aux professeurs scientifiques des classes préparatoires aux Grandes Ecoles d'Ingénieurs.
Son intitulé est " Mesurer, Apprendre, Agir dans un monde incertain ". L'objet principal de ce stage est de donner aux professeurs un point de vue actuel sur les bases des techniques probabilistes et sur leur utilisation dans les sciences de l'ingénieur. L'accroissement du contenu des enseignements de probabilité dans les programmes scientifiques des lycées et son introduction probable dans les nouveaux programmes scientifiques des classes préparatoires font bien sur partie des motivations du stage.

Lieu : Toulouse ISAE, campus SUPAERO
Dates : 9-10-11 mai 2012
Nombre de places : 45
Responsable du stage : Manuel Samuelides tel : 06 07 85 77 89 ou mél : Contacter
Secrétariat du stage : Béatrice Puis tel : 05 61 33 82 11 ou mél : Contacter

Contenu mathématique :
Cependant le point de vue du stage est délibérément transversal et pluridisciplinaire. Plutôt que d'introduire des connaissances théoriques avancées, il s'appuie sur un contenu minimum de connaissances théoriques et sur des outils enracinés dans les programmes actuels de mathématiques des classes préparatoires (calcul différentiel et intégral et algèbre linéaire). L'intitulé du stage montre bien les différents types d'application accessibles, au traitement classique des erreurs de mesure s'ajoute le choix de modèles et l'action (ou la commande) sans que la modélisation achevée soit toujours nécessaire. On mettra aussi en valeur le lien entre une technique à fondement probabiliste : la régression et une technique à fondement déterministe : l'approximation. Ce point de vue a des répercussions dans l'ensemble de l'enseignement. Les modèles probabilistes privilégiés seront les chaînes de Markov en ce qui concerne les modèles discrets (temps et espace) et le modèle linéaire gaussien en ce qui concerne les lois à densité. Une place sera faite aux applications numériques pratiques.

Contenu Applicatif :
Ce stage s'adresse aux professeurs des disciplines scientifiques actuellement enseignées en classes préparatoires : Mathématiques et informatique, Sciences Physiques, Sciences Industrielles. Il abordera donc l'ensemble des sciences de l'ingénieur. Une place privilégiée sera faite au traitement du signal. Dans ce cadre, le traitement d'image et la localisation qui permettront des démonstrations très parlantes en robotique terrestre et en drones seront abordés. La commande continue et le contrôle des véhicules aérospatiaux (automatique) , la fiabilité des réseaux (réseaux de transport, réseaux de traitement de l‘information) et la gestion des files d'attente (recherche opérationnelles) seront aussi traités. En mécanique, si les techniques probabilistes interviennent depuis longtemps en mécanique des fluides (projection POD) leur intervention courante en mécanique du solide est plus récente et découle de l'utilisation de matériaux de plus en plus complexes (composite). Des modèles de propagation des incertitudes seront présentés dans ce cadre. Enfin une présentation historique de l'évolution des probabilités en liaison avec les autres sciences sera effectuée.
Partant de ce socle qui pourra donner aux collègues scientifiques des directions de travail et d'application s'intégrant le plus harmonieusement dans les classes préparatoires, des directions particulières pourront être données et quelques thèmes sont susceptibles de modification. Dans cet esprit, le bulletin de pré-inscription suggère aux collègues particulièrement intéressés de nous faire part de leurs centres d'intérêt. Nous tiendrons compte de leurs réponses pour finaliser le programme.

Contenu complémentaire :
La partie scientifique essentielle du séminaire sera complétée par la présentation de l'ISAE, et de quelques grands partenaires industriels et académiques. Ce sera l'occasion d'aborder les différentes modalités du métier de l'ingénieur et l'internationalisation des formations. Une place sera faite à l'approche " compétences " très employée actuellement.
Enfin, des visites et des spectacles culturels enrichiront le contenu du stage. On sait depuis Thélème qu'une ambiance conviviale est propice à l'apprentissage.

Organisation pratique :
L'ISAE prend complètement en charge l'hébergement du professeur participant sur le plan du logement (arrivée possible le 8 mai au soir, logement sur le campus SUPAERO les 9 et 10 mai) et des repas (9,10 (déjeuners et dîners) et 11 mai (déjeuner).
Les transports en région toulousaine (visites, navettes aéroport) des 9, 10 et 11 mai sont assurés par l'ISAE. Il est demandé au moment de la confirmation de l'inscription de donner les modalités du séjour pour organiser la logistique.

Modalités d'inscription :
Jusqu'au 10 février, il est simplement demandé aux collègues de remplir le bulletin de préinscription cliquez ici et de l'envoyer à manuel.samuelides@isae.fr. Un mail accusant réception sera envoyé en réponse. A cette date, le programme sera finalisé et publié. Les collègues préinscrits seront définitivement inscrits moyennant confirmation de leur part.
Une procédure plus formelle d'inscription sera mise en place sur les sites jusqu'à saturation des places offertes (40) et au plus tard le 31 mars. Il sera ensuite demandé aux collègues de confirmer leur inscription et de fournir des donner logistiques plus précises sur leur séjour et sur leur identité pour les accès aux sites contrôlés (visites industrielles).