Prepas.org

Le site de l'UPS pour les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

Non au recyclage d'anciennes lunes

Dimanche 11 octobre 2015:
Monsieur Hamon veut baisser la rémunération des professeurs de prépa pour augmenter les professeurs des écoles.

Monsieur Hamon juge insuffisant le salaire des professeurs d'école, et il a raison: les salaires des enseignants français sont trop bas, beaucoup plus bas que ceux de leurs voisins européens. Au lieu d'appuyer les revendications de déblocage du point d'indice qui donnerait de l'espoir à la profession, il tente le recyclage d'une idée qui a été réfutée il y a presque deux ans: s'attaquer aux professeurs de classes préparatoires.

Il est troublant de remarquer que cette attaque intervient le lendemain d'une manifestation qui témoigne de l'opposition de toute la profession à une réforme du collège menée à la hussarde. La bonne vieille technique du contre-feu?

27 octobre 2015:

Benoît Hamon ne déposera finalement pas d'amendement relatif à la prime des enseignants" du 1er degré (l'Isae), indique son collaborateur dans un mail daté du 27 octobre 2015 au SNES. Le "signal politique envoyé aurait été brouillé et difficile à expliquer", argumente l'attaché parlementaire. L'ex-ministre de l'Éducation nationale et député PS des Yvelines avait proposé de doubler l'indemnité des PE en revoyant les conditions de rémunération des professeurs de CPGE. Il avait affirmé qu'en étant "face à 4 élèves" dans le cadre des colles, ces derniers étaient "très bien payés". Najat Vallaud-Belkacem s'est opposée à ce projet lors de discussions budgétaires à l'Assemblée.