Une question, un chercheur : 8 décembre 2022 à 19 h 30

Organisées conjointement par la Société Mathématique de France (SMF), la Société Française de Physique (SFP), l’Institut Henri Poincaré (IHP), l'Institut d'Astrophysique (IAP) et l'UPS, le cycle de conférences intitulé « Une question, un chercheur/une chercheuse » est destiné aux étudiants de classes préparatoires et de licence. Leur but est d'apporter une ouverture sur le monde de la recherche à partir de problèmes scientifiques actuels, d'éveiller la curiosité, mais aussi de répondre à certaines interrogations : Qu'est-ce que la recherche ? Pourquoi être chercheur ?... Ce cycle propose chaque année deux conférences, une de mathématiques et une de physique.

La conférence de physique d'Éléonore Stutzmann, s'intéressant aux tempêtes océaniques qui font vibrer la Terre, aura lieu le 8 décembre 2022 à 19 h 30 à l’Institut d'Astrophysique de Paris, à Paris 14ème.

Inscription gratuite mais obligatoire.



La conférence

Sur terre, il y a des centaines de stations sismiques, installées sur tous les continents, sur les îles et même au fond des océans. Ces stations enregistrent les séismes, mais pas seulement. Le sol bouge et toutes ces stations détectent en continu de très petites oscillations appelées bruit sismique. Dans les années 1950, des chercheurs ont démontré que les vibrations du sol les plus fortes sont générées par les tempêtes dans les océans. Depuis, notre compréhension du bruit sismique n’a cessé de progresser. Dans cette conférence, je présenterai les mécanismes qui permettent de générer les ondes qui composent le bruit sismique. Je montrerai ensuite comment les sismologues utilisent ce bruit pour ausculter les océans et la terre solide à toutes les échelles, de la variation de la banquise jusqu’aux vibrations propres de la terre. Pour terminer, je présenterai des résultats très récents sur la planète Mars, où le sismomètre de la mission InSight enregistre un bruit sismique bien différent.